La possession astrale

La possession astrale provient de la valeur que l’humain donne aux pensées reçues dans son mental. Cet humain, qui n’a pas la faculté de faire le tri au niveau de son mental, devient donc assujetti aux pensées reçues. Conscient ou non du processus, il devient alors victime d’une ou de plusieurs entités évoluant sur le plan astral. Ces dernières manipulent le mental humain qui n’occupe pas suffisamment sa conscience intégrale, son être réel. L’humain qui subit un tel viol touche à un état d’absence de lui-même tout en permettant à une entité sur le plan astral de vivre l’impression de posséder un corps physique qu’il contrôle indirectement à travers le circuit neurologique humain. Puisque l’être humain a accès à une mémoire d’âme, qu’il est capable de se rappeler des formes-pensées reçues dans son mental et qu’il peut poser des actions relatives à elles, ceci lui fait vivre son illusion du libre-arbitre – il croit ainsi qu’il est le maître de sa vie… sans comprendre pourquoi la vie ne va pas toujours comme il le veut.

Un être qui se sent dépassé ou exaspéré face à des événements a une perception erronée de sa vie car elle provient d’une lecture astrale de la réalité. Ainsi, il est incapable de lire objectivement les événements ; le choc événementiel est trop grand et il ne peut le vivre de manière réelle et exempte d’astralité. Sa conscience étouffée, qui agit comme une soupape de sécurité, donne libre champ à différentes expériences d’âmes car il est incapable de prendre action de manière intelligente et éclairée. Ce type de liaison karmique peut, dans des cas particuliers, amener un individu à s’enlever la vie car l’humain ne voit pas de différence entre sa conscience et ce que les entités lui dictent télépathiquement dans sa tête à travers la pensée.

À un autre niveau d’expérience, certains niveaux de folie peuvent se manifester. La folie est une manifestation de l’incapacité de l’être humain de briser le sceau de la manipulation astrale sur sa conscience.

L’image du vampire, représentée par des entités astrales qui puisent dans l’énergie de l’homme, est intéressante ici – comme celle du zombie humain qui a placé sa conscience en quarantaine et qui est complètement à la merci de forces à l’extérieur de lui-même. Cet être peut vibrer à une absence de lui-même sur le plan mental, émotif et même physique.

L’être qui prend conscience d’une manipulation effectuée dans son mental devra avoir la lucidité nécessaire pour ne pas donner de valeur aux formes-pensées reçues, ce qui lui permettra de dévoiler graduellement le jeu des entités. Ceci lui permettra de nettoyer le trop-plein subjectif dans son mental et, quand le moment sera adéquat, d’ouvrir la porte au développement d’une parole conscientisée. L’individu ainsi intégré dans ses principes pourra ainsi forcer les êtres qui au préalable le dominaient à lui parler, car il sera dans sa volonté réelle et verra le jeu. Ainsi, les anciens liens karmiques de l’homme seront coupés et ce dernier occupera tout l’espace de son psychisme. Ce dernier vibrera de plus en plus à une volonté agissante et intelligente face à toute domination subtile des plans sur sa conscience.

— Sandra Vimont, 2010


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE