Le karma de l’amour

Le karma de l’amour assujettit l’ego aux forces de l’âme, car il garde l’individu éloigné de son centre de vie réel. Il donne l’impression à l’être que sa vie mémorielle est la fondation de sa vie, le réel de sa vie, et c’est ainsi que cet individu apprend à vivre et à se projeter dans le monde. La valeur subjective de la forme prend donc toute l’importance dans sa vie, car il vibre à la polarité qu’elle imprime sur lui – ce qui garde son corps émotionnel lié aux forces astrales à l’intérieur de sa conscience.

Ce qui caractérise la force du karma de l’amour, c'est la grande puissance subjective qui s’accole à l’impression de vie chez l’individu. L’ego humain a l’habitude de vivre en fonction de la valeur qu’il donne aux formes, car il ne sait pas qu’il n’est pas à l’origine de sa pensée. Du coup, s’il avait la capacité instantanée d’absorber l’ampleur de ce mensonge, il serait immédiatement mis en contact avec son intelligence mentale et froide, car sa nouvelle vibration lui donnerait le feu nécessaire afin d’occuper toute la place dans son mental. Il détruirait ainsi toute structure involutive empêchant son ego d’être libre dans sa conscience et dans sa parole face au karma de l’amour.

Ainsi, l’ego ne serait plus ignorant de la vie, et il ne se manifesterait plus de manière à subir une aliénation de conscience au travers une forme de programmation, de mission ou de désir égoïque. Il serait toujours prêt à lancer le feu de sa haine envers tout viol à sa liberté d’esprit, et puissamment, c’est au travers sa parole qu’elle se manifesterait.

L’âme est le réservoir de l’amour planétaire, et est le siège de l’ignorance de l’homme – tant et aussi longtemps que l’ego n’est pas éveillé à son esprit. L’individu devra un jour apprendre à reconnaître que sa puissance réelle n’a rien à voir avec la valeur des formes, mais a tout à voir avec sa capacité de transcender les formes, c’est-à-dire de dénuder les formes de toute valeur émotionnelle. Un ego qui ne transcende pas les formes ne peut être réel face à sa propre vie et ne peut être dynamique dans la valeur absolue de définir le réel qu’est l’énergie de l’âme.

Ainsi, l’ego nouveau n’aura plus besoin que la forme du couple soit amenée à déchéance avant de revoir sa direction de vie à ce niveau, car la vibration de son intelligence réelle sera sa nouvelle assise de vie. Il saura donc à quel moment sa direction doit changer, donc à quel moment son couple doit prendre fin – s’il y a lieu – et ainsi se projeter dans un nouveau mouvement de vie. C’est la résistance subjective, émotive – donc animique – face à ce mouvement qui crée le couple mort, le couple de convenance, le couple dans lequel les individus restent bloqués dans une relation karmique et expérimentale.

L’ego transparent n’acceptera pas d’être retardé dans son évolution par une forme ou une autre de mémoire ou de karma, car il en verra le jeu. C’est ainsi qu’il déchirera le fondement du mensonge que lui a toujours inculqué ses parents, ses amis et la société – c’est-à-dire que le couple ne sert qu’à l’expérience vécue au niveau de l’âme. Dès lors, la transparence de son Amour réel pour l’Homme sera vécue au niveau de la certitude que l’énergie de l’Amour ne vient pas de lui, mais passe par lui – s’il est ajusté dans ce même ego.

Le surhomme saura reconnaître la genèse de sa construction – donc il se réinventera au travers son regard objectif et sa capacité de dénoncer le mensonge relié au concept humanisé et coloré de l’amour planétaire. Ainsi, son ego sera en force dans l’exercice de reconnaître en tout temps que le karma de l’amour est une imposition par les forces animales de l’âme pour garder l’Homme dans l’ignorance. À ce moment, son besoin de vie empreint de volonté et d'intelligence primera, et son ego aura la transparence nécessaire afin de ne pas enfermer l’énergie de l’Amour dans des préceptes involutifs. Conséquemment, l’Amour entre deux individus scients de la vie reposera sur la manifestation de la volonté et sur l’intelligence de chacun de ces deux egos et ce, face aux mouvements de l’Esprit de chacun – plutôt que sur des prémisses animiques. Dès lors, cet Amour empreint de volonté et d’intelligence sera transparent, donc réel dans sa manifestation.

— Sandra Vimont, 2011


RETOUR EN HAUT DE LA PAGE