Révélations


Bonjour,

Je me permets de venir vers vous pour vous poser une question.

Peut-il y avoir un rapport de cause à effet entre une conscience supramentale et une soudaine compréhension de toutes les Vérités Universelles ?

Cordialement,
Ephie (France)



Bonjour,

Merci pour votre excellente question ! Je vais commencer par donner quelques définitions sommaires.

— L’intégration de la conscience supramentale correspond à l’intégration par l'ego de toutes les souffrances de l’homme et de la femme, d'où l'accès à une compréhension absolue de qui est l’autre. Il intègre l’énergie universelle dans ses cellules, d'où l'intégration du principe de l’Amour. Il a un double éthérique et un Couple cosmique sur le plan supramental. Pré-requis à l’intégration de la conscience supramentale : l’intégration du principe de la Volonté et du principe de l’Intelligence.

— L’intégration de la conscience surmentale se produit lorsque l’ego établit un rapport de force suffisamment grand avec son esprit, ce qui lui permet de créer son double éthérique. Il y a alors intégration du principe de l’Intelligence dans l’ego. Pré-requis à l’intégration d’une conscience surmentale : l’intégration de la conscience spirituelle.

— L’intégration d’une conscience spirituelle ouvre l’ego à la réalité de l’Invisible. Cette période est propice aux révélations qui proviennent de l’au-delà. Il y a intégration du principe de la Volonté dans l’ego.

Une personne qui a intégré sa spiritualité, qui a un double éthérique et aussi un Couple cosmique accède à un savoir supramental, ou universel. Ce savoir est accessible de manière continue, à long terme, et ne peut pas être retiré à l’ego. Dans le quotidien, cette personne ne se fait jamais tromper par sa pensée. Exemple : si elle se fait éclabousser par de l’eau de vaisselle, elle sait que l’événement provient de son esprit, et l’émotion aussi. Elle ne transforme jamais son émotion en émotivité ni en réflexion rationnelle, mais utilise cette énergie pour établir un rapport de force avec les plans Invisibles pour faire cesser toute forme de domination occulte sur sa vie. De plus, ses relations avec autrui sont ajustées.

Nous connaissons l’expression « le diable est dans les détails » : c’est en regardant une personne agir et en l’écoutant parler à tout moment de la journée, peut importe les oppositions, que nous pouvons avoir une mesure de ses intégrations. Il est aussi possible d’avoir une mesure de ses intégrations en regardant ses corps subtils, à savoir si elle a un double éthérique et un Couple cosmique sur le plan supramental. La difficulté de cette deuxième option, c’est que peu de gens voient dans l’Invisible du plan surmental, et encore moins de gens voient dans le plan supramental.

Le piège à considérer est qu’une personne qui a une conscience spirituelle peut accéder à des informations universelles, mais son accès à ces données peut être interrompu par l’esprit à tout moment… sans oublier le piège de la désinformation qui peut s’infiltrer si l’ego manque de discernement intelligent. Cela n’enlève pas nécessairement de validité à l’expérience ni à l’information reçue.

Ce qui doit être retenu, c’est qu’une conscience supramentale se distingue toujours par l’existence de corps qui correspondent à cette conscience, soit un double éthérique et un Couple cosmique sur le plan supramental. Je connais plusieurs personnes qui ont eu des ouvertures de conscience exceptionnelles et qui recevaient des informations hors du commun. Toutefois, sans double éthérique, leur conscience demeure mortelle. L'établissement d'un rapport de force avec les plans invisibles est un passage obligatoire pour passer d'une conscience mortelle vers une conscience immortelle.

Enfin, il existe un lien clair entre une compréhension élargie des lois de la vie et le plan supramental, mais la nuance est que cette énergie doit être intégrée dans la cellule humaine pour que l'individu puisse profiter de cette conscience universelle dans son psychisme. Lorsque cela se produit, l'ego profite d'une continuité de conscience intégrale et n'est plus assujetti à la mort astrale.

J’ai lu quelques passages de votre site Internet ; les informations véhiculées ne sont pas banales. Continuez votre excellent travail !

Au plaisir,

— Sandra Vimont, 2 mars 2018



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE