Décortiquer le réel


Bonjour Madame Vimont,

Je m’appelle Marie et je me permet de vous contacter, guidé par mon esprit, suite à mon contact avec votre travail sur le supramental.

Voilà je pensais être dans un chemin de conscience et de réveil depuis 2011. J’ai cru éviter les pièges du new-âge en suivant les enseignements de Lisa Renée, de Corina Rasmussen, de Laura Marie pour la France, etc. Je ressentais très fort être une Indigo (une conscience venue d’un autre plan), venue aider dans la phase de bifurcation des time line, etc.

Mais grosse désillusion et déconstruction de croyances en rentrant en contact avec vôtre travail. Notamment concernant la Loi de l’UN et la conscience d’unité, les Missions des indigos et starseed, etc.

Aussi j’aurai souhaité savoir si ces outils de protections contre les « bêbêtes », attaques nocturnes, ombres dans la chambre etc. ainsi que pour faire descendre la conscience supérieur dans la 3D, nettoyer les mémoires etc. étaient utiles ou contenaient des distorsions qui me conduiraient à me retarder dans mon cheminement ou me feraient consentir a des choses qui m’empêcherait de trouver la sortie de cette matrice.

Que s’est-t-il passé concrètement en 2012 ? Les races cosmiques avancées se sont-t-elles réellement penchés sur notre sort ? La conscience christique, ou christos-sophia, est-elle bien réelle ?

Bref, sans jugements aucuns, je souhaiterais m’y retrouver un peu dans tout cela sachant que j’ai compris que la règle était de ne jamais croire…

Merci pour votre aide en attendant votre livre.

Cordialement.
Marie (France)



Bonjour Marie,

La Loi de l’Un, ou conscience de l’Unité, est bien réelle. Cette conscience est atteinte lorsque l’ego intègre le septième aleph (un aleph est un principe universel qui, une fois intégré, fait partie de la multidimensionnalité de la conscience de l'ego). Ce septième aleph se dénomme «Ordre et magie cérémoniale». Lors de cette intégration, l’ego accède aux multivers du cosmos et au phénomêne de leur perméabilité entre eux. Il voit comment tout a une influence sur tout, comme un organisme qui se complète parfaitement en lui-même. Il voit le réel du cosmos comme un cœur qui bat et où tout se manifeste selon les lois des possibles, ce qui lui permet d’entrer dans la compréhension absolue de qui il est. La conscience christique, ou christos-sophia, représente la conscience de l’ego qui a intégré ces sept alephs. Cela dit, aucune étape ne peut être sautée… Les gens sont pressés et veulent se rendre au septième étage rapidement, tout d’un coup, sans avoir à traverser les longues et difficiles intégrations pour s’y rendre. C’est une grande illusion.

Concernant les individus dits « indigos » ou « starseed » : chaque ego incarne et poursuit l’impulsion de vie, ou mission, de son esprit et de son Esprit universel. L’appellation « indigo » souligne la réalité d’un ego qui est de plus en plus prêt à intégrer l’énergie de son esprit en lui. Obligatoirement, touts les egos ont une origine qui provient d’un autre plan de conscience. L’appellation « starseed » met de l’avant la réalité solaire et supramentale de la conscience humaine, c’est-à-dire la réalité de l’Esprit universel en lui. L’individu qui se dit « starseed » commence donc à réaliser que ses origines sont solaires plutôt que planétaires. Le piège qui est rapidement mis en lumière ici, c’est que ces mots sont utilisés par des individus qui ne comprennent pas la nature réelle de la conscience humaine. Un jour, ces personnes utiliseront des mots plus ajustés pour définir ou exprimer cette nature solaire humaine. Ces nouveaux mots ne se situeront plus à l’extérieur de leur champ d’expérience, mais seront l’extension de l’énergie solaire qui les caractérise.

Les techniques de protection contre les entités astrales et les techniques pour faire descendre la conscience dans les plans inférieurs de l’être ne sont pas à dénigrer. L’important, c’est de comprendre leur utilité. Brièvement, les méthodes pour se protéger des entités sont bonnes temporairement, c’est-à-dire jusqu’à ce que l’individu élève suffisamment son taux vibratoire pour parvenir à entrer dans un contact réel avec son esprit et ensuite, avec son Esprit universel. C’est donc une étape temporaire dans l’évolution d’une conscience. Ultimement, c’est le corps subtil du double éthérique qui protège l’ego de toute forme de diffraction d’énergie résultant d’une attaque dite extérieure. Dans la même perspective, les techniques pour faire descendre la lumière des plans supérieurs vers les plans inférieurs est bonne pour élever le taux vibratoire de l’ego. Toutefois, cette étape est encore une fois tout simplement une étape, et non une finalité. Une fois que le taux vibratoire de l’ego est suffisamment élevé, il aura probablement intégré le principe de la Volonté, qui est le premier aleph. Il devient alors prêt à passer à autre chose, c'est-à-dire qu’il devient prêt à commencer à intégrer le deuxième aleph, celui de l’Intelligence de l’esprit. C’est lors de cette deuxième intégration que l’ego sort de la matrice et ne se réincarne plus sur le plan terrestre ; il devient immortel en conscience.

Le nettoyage des mémoires dans les différents corps subtils est très favorable, car il permet à l’ego de se libérer de charges inhérentes à son bagage génétique ancestral, mais aussi à son bagage lié à ses vies passées. En outre, cela l’aide à ne pas être piégé par la croyance qu’il est auto-suffisant et qu’il n’a pas besoin d’autrui. Certes, les soins énergétiques passent souvent par un rapport avec autrui, ce qui permet à l’ego de développer ou de maintenir la vision d’une réciprocité avec son prochain. Cela lui permet de faire moins de faux-pas, ce qui favorise l’intégration du troisième aleph, c’est-à-dire le principe de l’Amour.

En 2012, il s’est produit un changement majeur dans le plan astral de la conscience humaine. Brièvement, cette date caractérise le moment dans lequel le plan astral a cessé d’accepter des consciences qui ne pourraient pas suivre le mouvement d’élévation de la conscience sur la Terre. Ces consciences moins évoluées ou qui diffractent trop leurs énergies prépersonnelles sont envoyées à l’extérieur de notre système solaire local. En d’autres termes, depuis l'année 2012, tous les egos qui meurent et dont la conscience va en astral ont un niveau minimum d’évolution (ou un taux vibratoire minimal). Il est attendu d’eux qu’à l’intérieur de 4 à 5 incarnations, qu’ils puissent poursuivre leur évolution dans le plan surmental. Les consciences inférieures qui se trouvent déjà en astral sont graduellement redirigées, souvent vers une nouvelle incarnation.

Bien sûr que différents esprits et Esprits universels s’attardent au sort des terriens. Ces êtres font partie des plans supérieurs de la conscience humaine. La grande erreur est de penser qu’ils sont extérieurs à la conscience multidimensionnelle de l’humain et de se soumettre à eux, souvent par fascination. Plutôt que de s’occuper de ces êtres, l’ego a plutôt intérêt à s’instruire de la science de son propre esprit. Le cas échéant, il n’avance pas réellement, mais se perd dans une fausse spiritualité qui n’inclut pas la réalité de l’intégration de l’énergie de son esprit. La spiritualité réelle inclut toujours la réalité de l’esprit («the spirit»).

Au plaisir !

— Sandra Vimont, 28 septembre 2018



RETOUR EN HAUT DE LA PAGE