La colère


Bonjour,

C’est choquant et bouleversant de savoir que nous n’avons aucun contrôle sur notre vie. C’est choquant en pensant aux millions de personnes qui souffrent sur terre. Est-ce que les esprits avaient l’assantiment des hautes hiarchies pour procéder de cette façon pour explorer la matière? À quel niveau sommes-nous impliqués pour participer à cette expérience?

Roger (Québec)



Bonjour Roger,

Lorsque tu es choqué de savoir que tu n'as pas de contrôle sur ta vie, c'est ton esprit qui t'envoie cette colère pour qu'il puisse descendre davantage dans ton ego (et donc s'incarner davantage).

Lorsque tu vois des personnes souffrir et que ça te choque, c'est qu'il y a un décalage entre la vision de la vie que te présente l'Esprit universel en toi et ce que tu perçois dans le monde.

Si tu en es conscient et ne réfléchis pas les pensées qui surviennent en toi lors de ces colères, mais que tu entres en communication (ou en confrontation) avec ton esprit ou avec ton Esprit universel, ça fait en sorte que ton énergie universelle t'habite de plus en plus... et donc tu diffractes de moins en moins ton énergie prépersonnelle. Conséquemment, tu habites davantage ta lumière.

Ta lumière prépersonnelle, qui fait partie des hauts plans de la conscience humaine, peut donc descendre dans ta matière pour en faire davantage l'expérience. Les êtres qui composent ces hiérarchies veulent voir à travers tes yeux, entendre avec tes oreilles, ressentir dans tes différents corps... Ton corps physique devient le leur ; ton corps devient le véhicule qui incorpore et intègre la multidimensionnalité de tous les niveaux de conscience qui caractérisent ta lumière qui a parcouru sa descente vers la matière.

Plus les hautes hiérarchies de la lumière intègrent la matière, plus elles comprennent ce que vit l'ego individué, et plus elles sont obligées d'ajuster le tir pour que l'expérience planétaire soit supportable. D'ailleurs, l'ego doit absolument exiger que cet ajustement se fasse (mais nous savons maintenant que c'est l'esprit et l'Esprit universel qui l'exigent, en passant à travers la réalité de l'ego qui leur renvoie leur énergie sur leurs plans respectifs... ce qui fait descendre plus de lumière sur la Terre).

Je soutiens avec toi la réalité que la souffrance met en lumière le décalage important entre la vie des hautes hiérarchies universelles et la vie telle que vécue sur la Terre. La souffrance persiste à se vivre pour que l'expansion de la conscience soit continue. L'ego doit pouvoir non seulement rencontrer son esprit, mais aussi rencontrer son Esprit universel, et aussi intégrer l'énergie de la Source en lui. La souffrance fait foi de la diffraction qu'il y a eu lors de la descente de la lumière vers la matière. Pour récupérer et intégrer ces énergies qui ont jadis été perdues, cette souffrance doit être vécue de nouveau par l'ego. Cela permet à l'individu de récupérer son énergie prépersonnelle, c'est-à-dire d'entrer dans la multidimensionnalité de sa conscience sur la Terre. Ce qui est en haut se rend en bas, et la conscience de l'ego devient égale à tous les plans de conscience qui le composent.

Lorsque l'ego a intégré la totalité de ses énergies prépersonnelles, sa conscience devient non seulement immortelle, mais éternelle. Il est alors esprit, Esprit universel, et aussi la Source en lui.

L'implication de l'ego ? C'est d'intégrer toutes ses énergies prépersonnelles. Comment faire ? Savoir que la pensée et l'énergie qui le compose vient toujours d'ailleurs que de son ego.

Au plaisir !

— Sandra Vimont, 25 décembre 2018