La colère, énergie de l'esprit dans l'ego

christ
Bonjour,

Je suis sur la lecture de votre livre, et il me vient une question pour vous.

Qu'est-ce que le colère ?

Car je ne suis jamais en colère ; quand des choses me gênent, je me pose toujours la question du pourquoi cette scène me perturbe. Est-ce cela de la colère ? La colère, comme nous le voyons normalement, est un état momentanée suite à un évènement qui nous perturbe dans notre réalité. Si oui, avez vous un exemple de situation de colère.

Si Sandra pourrait y répondre ça serait génial, merci.
Florian



Bonjour Florian,

La colère est l’énergie de l’esprit qui émerge dans l’ego lorsque celui-ci vit des tensions. Il est à noter que ces tensions sont également générées par l’esprit qui casse les pieds à l’ego pour que ce dernier lui parle et pour qu’il puisse vivre de l’expansion psychique.

Toute réflexion psychologique qui « tue » la colère de l’esprit dans l’ego résulte de l’interférence d’entités qui bloquent cette énergie à partir de la personnalité subjective de la personne. Cela arrive lorsque l’ego n’est pas prêt à supporter la charge de l’énergie de la colère de l’esprit en lui, autant psychiquement que dans ses corps physique et subtils.

L’ego doit apprendre à demander à son esprit pourquoi ce dernier lui casse les pieds ; il doit exiger des réponses ! C’est ce que j’appelle le rapport de force entre l’ego et son esprit. Il est donc nécessaire que l’individu communique avec son esprit, plutôt que de réfléchir la vie. L’ego cesse alors de se poser des questions à lui-même, pour diriger les questions qu’il reçoit vers son esprit. Ce faisant, la colère de l’esprit dans l’ego est renvoyée à l’esprit, ce qui enlève l’hiérarchisation de l’esprit sur l’ego. L’ego devient alors de plus en plus égal à son propre esprit ; c’est ce que l’on appelle la fusion. C’est d’ailleurs via ce processus de fusion que l’ego prend siège à l’intérieur d’un nouveau corps subtil qu’il crée, et qui s’appelle le double éthérique.

Cela dit, ne pas diffracter la colère sur autrui en faisant une étude ou une analyse intérieure est très sain psychologiquement parlant. Toutefois, ce faisant, il n’y a pas de fusion entre l’ego est l’esprit qui s’actualise. Autrement dit, le double éthérique ne se crée pas en agissant ainsi, car l’ego reste dans la psychologie de la vie, plutôt que de vivre la vie psychiquement, en rapport avec sa réalité multidimensionnelle.

Enfin, tout événement qui génère de la colère dans l’ego sera un jour vécu sans perte d’énergie, sans diffraction, sans mécanisme de fuite psychologique. Ainsi, si je suis en colère dû à une personne qui me bouscule dans mes énergies, je vais m’adresser à mon esprit pour exiger qu’il cesse de passer par autrui pour me casser les pieds. Et ensuite, je pourrai lui demander pourquoi il me fait subir ça… et exiger des réponses, pour enfin intégrer l’Intelligence de l’esprit en moi.

Au plaisir,



— Sandra Vimont, 12 avril 2021