Ahriman et Lucifer

âme-esprit
Bonjour Sandra,

Pourrais-tu expliquer la différence entre les forces Luciferiques vs les forces Arhimaniques dans le contexte de notre époque apocalyptique actuelle.

Merci,

Patrick



Bonjour Patrick,

Merci pour ton excellente question !

Ce que nous appelons les forces Ahrimaniennes sont un autre terme pour parler des forces dites Sataniques, ou descendantes. Ces forces représentent l’élan qui a permis à la conscience solaire de s’individuer via sa descente vers les plans de conscience inférieurs. Ce sont donc des forces qui incitent à diffracter, d’où la création de nouvelles lignes de temps. Elles cristallisent le subtil, qui devient plus dense et alourdi. En parallèle, il est intéressant de préciser que ce sont ces forces qui ont permis au corps physique d’exister ; ces forces sont celles qui ont rendu l’existence humaine terrestre possible. L’ossification est un exemple très évident. Toutefois, nous ne pouvons nier le fait que ces forces assujettissent l’être humain à une matérialité de plus en plus grande, d’où une perte de sa sensibilité solaire. Cela explique pourquoi il peut être très ardu de contrer les énergies Ahrimaniennes : elles poussent l’énergie de l’individu vers le bas, vers la densité, vers une diffraction toujours plus grande… jusqu’à le couper de ses sentiments, de son énergie solaire ou supramentale. Cela dit, un jour, l’ego humain doit pouvoir contrer ce mouvement descendant et s’en libérer. Pour y parvenir, il doit pouvoir de se rapprocher de son énergie supramentale et du principe de l’Amour. Sinon, l’Intelligence de l’ego continue à devenir de plus en plus froide, impersonnelle, et se satanise ; l’être devient un automate desséché de la vie qui l’habite : condescendance, intelligence sans amour, convictions, domination, abus, etc. Un élément caractéristique de l'époque actuelle est lié à l’énergie Ahrimanienne qui s’est incarnée, ce qui prend le nom d'Antéchrist. Cela fait en sorte que l’Intelligence froide Ahrimanienne devient prépondérante au niveau mondial, ce qui mène vers mensonges, corruption, polarité, diffractions. La masse humaine mondiale est exposée à cette énergie, et c'est à chacun qui est conscient de cette réalité de s’y extirper en renouant avec ses origines solaires.

Les forces Lucifériennes, pour leur part, ne sont pas des énergies descendantes, mais plutôt des énergies qui servent de plafond pour empêcher l’ego de prendre conscience de lui-même sur le plan solaire. Ces forces tendent à détacher l’ego de la matière pour élever sa vibration et le remplir de lumière, mais elles le maintiennent en position de plafonnement pour qu’il ne puisse pas totalement se savoir. Il reste donc soumis, ou à genoux, devant des énergies qu’il perçoit comme étant plus grandes que lui. Concrètement, elles mènent vers des refus d'incarnation, des exaltations qui limitent l’ego, vers une moralité psychologique ou vers des illusions spirituelles.

Si nous faisons un parallèle avec les entités qui interfèrent sur la psyché humaine, les Ahrimaniennes correspondent aux entités surmentales qui incitent les esprits à dévier leur intelligence pour la sataniser (ne pas se soucier du réel de qui est l’autre, car c’est trop difficile, ça fait trop mal ; manque d’intégration du principe de l’Amour), et les Lucifériennes correspondent aux entités surmentales qui incitent les esprits à se soumettre à des énergies qu’ils considèrent comme insaisissables (perte du sens de l’unité solaire, d’où le besoin de se soumettre à des forces perçues comme étant plus grandes qu'eux). Ce que nous appelons Ahriman et Lucifer sont donc les deux pôles qui se sont établis suite à la diffraction du principe de l’Amour. L’ego doit donc parvenir ne pas tomber dans ces pièges, c’est-à-dire d’intégrer son Intelligence réelle, qui est alignée avec le principe de l’Amour qui le caractérise.

Au plaisir,



— Sandra Vimont, 20 avril 2021